Carte Nationale des Sites Archéologiques et des Monuments Historiques

Le Projet

Responsable Scientifique et Administratif : Mustapha KHANOUSSI
Responsable NTIC : Ali DABBAGHI

1. Nature: Projet présidentiel

2. Références 

- décision du Conseil Ministériel Restreint sous la présidence de son Excellence le Président de la République du 21 Juillet 1991.
- décret n°1443-1992 du 03 août 1992

. Cadre général

Malgré la diversité des projets d'inventaire dès la fin du XIX ème siècle, il n'y a pas encore un inventaire général et exhaustif des sites archéologiques, des monuments historiques et du patrimoine vernaculaire.

4. Contenu

La carte nationale des sites archéologiques et des monuments historiques a vu ses objectifs clairement précisés par le décret n°1443-1992 daté du 3 août 1992 :
Article premier. – Il est institué une carte nationale des sites archéologiques et des monuments historiques en terre et en mer dans le but d’établir l’inventaire général des lieux et édifices qui constituent une partie du patrimoine culturel national.
Article 2. – Pour le recensement des sites et des monuments, il sera procédé à l’établissement et à l’impression des documents suivants :
- carte au 1/50 000e comportant la localisation des sites
- plan au 1/2000 comportant la localisation des monuments et des tissus urbains traditionnels.
- fichier comportant une description des sites et des monuments, une évaluation des superficies, une couverture photographique et, dans la mesure du possible, une enquête foncière préliminaire. »

5. Buts

- élaboration d'un outil efficace pour mieux gérer le patrimoine et garantir sa protection et sa sauvegarde.

- élaboration d'un outil d'aide à la décision pour l'aménagement du territoire.

- Élaboration d'un outil constituant un premier palier de la recherche scientifique.

6. Etat d'avancement du projet

 * les sites archéologiques :

- 16 feuilles à l'échelle 1/50000e accompagnées des cahiers édités dans le cadre de la Carte Nationale des Sites Archéologiques et des Monuments Historiques
- 11 feuilles à l'échelle 1/50000e : (33 feuilles à l'échelle 1/25000 e) carte archéologique informatisée dans le cadre du Projet IPAMED.

* les monuments historiques et le patrimoine vernaculaire :

- 19 plans à l'échelle 1/2000e édités sans cahiers.

7. Estimation des travaux

a. Les sites archéologiques : 152 feuilles à l'échelle 1/50000e accompagnées par des cahiers.

b. Les monuments historiques et le patrimoine vernaculaire : 100 plans à l'échelle 1/2000 e avec ses cahiers.

8. La durée estimée : 5 ans de 2007 à 2011.

 

Session de formation qualifiante

 

1. Organisation

Le Ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine (Institut National du Patrimoine) en partenariat avec le Ministère de l'Emploi et de l'Insertion Professionnelle des Jeunes (Fonds National de l'Emploi 21 21).

2. objectif

Former des titulaires des diplômes universitaires en archéologie, histoire et architecture. Cette formation est qualifiante pour la participation au projet de la Carte Nationale des Sites Archéologiques et des Monuments Historiques.

3. Les participants à la formation

Les diplômés de l’enseignement supérieur en:

- Archéologie

- Sciences et techniques du patrimoine

- Histoire antique et médiévale

- Architecture.

4. Durée : 8 mois.

5. Période : du 1er Mars au 31 Octobre 2007.

6. Contenu de la formation :

a- formation théorique et pratique : 650 heurs

Dans les domaines du :

* Patrimoine et archéologie ;

* Techniques de prospection des sites archéologiques et inventaire des monuments historiques et vernaculaire ;

* L'application des nouvelles technologies d'information dans le domaines de prospection et inventaire du patrimoine architectural, archéologique, historique et vernaculaire (SIG, GPS, etc.) ;

* Ateliers d'application ;

* Langue anglaise ;

* Création d'entreprise.

b- Application pratique : 3 mois.

 

Visitez le projet ipamed (2000-2003)


Les feuilles prospectées dans le cadre du projet carte nationale des sites archéologiques et monuments historiques

NB : Les textes présentés ici ont été corrigés par Mustapha Khanoussi à partir de la version imprimée.