Publications

Please update your Flash Player to view content.

Newsletters

Identifiez - vous

Sélection vidéos

Agenda

Septembre 2017
D L Ma Me J V S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Plan d'accès

Nos coordonnées : Pour arriver à l'INP, copier les informations suivantes dans les cases du formulaire et trouver l'adresse

04 place du château

Tunis

1008

Tunisie

Sondage

Le contenu du Portail est
 
PDF Imprimer Envoyer

Présentation de l'Institut National du Patrimoine (INP)

Textes Juridiques :

- Institut National du Patrimoine : décret N° 1609-1993 du 26 juillet 1993
- Les Centres : décret N° 2369 - 1994 du 18 novembre 1994
- La Carte Nationale des Sites Archéologiques et Monuments Historiques : décret n°1443-1992 daté du 3 août 1992

L'institut National du Patrimoine ( INP ) est un établissement public à caractère administratif doté de la personnalité civile et de l'autonomie financière. Il est placé sous la tutelle du Ministère des Affaires Culturelles (Tunisie). C'est une institution scientifique et technique chargée d'établir l'inventaire du patrimoine culturel, archéologique, historique, civilisationnel et artistique, de son étude , de sa sauvegarde et de sa mise en valeur.

Missions

Préserver, sauvegarder et restaurer les sites archéologiques, les monuments historiques et les ensembles urbains traditionnels.

Organiser et entreprendre la recherche, la fouille, l'inventaire et la prospection dans les domaines du patrimoine archéologique, historique et civilisationnel à travers les différentes périodes.

Collecter le patrimoine traditionnel et les arts populaires, faire apparaître leur valeur civilisationnelle, les inventorier, les étudier et les exposer.

Entreprendre tous les travaux de recherche, de sauvegarde, de protection, de restauration et d'exposition des documents ayant une valeur historique, civilisationnelle, scientifique et artistique (manuscrits et imprimés, documents audio-visuels quel que soit leur support, œuvres artistiques quelles que soient leurs matières, leurs techniques d'exécution comme les arts plastiques, les meubles...)

Créer des musées, sauvegarder leurs collections et y promouvoir les méthodes d'exposition.

Publier les études scientifiques et culturelles et les diffuser.

Participer à la valorisation du patrimoine et à sa promotion par tous les moyens audio-visuels et écrits, par l'organisation d'expositions, de congrès et de colloques à l'échelle nationale et internationale.

Former les cadres, les recycler et les entraîner aux travaux des différents secteurs scientifiques et techniques.

organigramme

Direction de la Programmation, de la Coopération et de la Publication

Est chargée des missions suivantes :

Planification des projets de l'Institut et suivi de l'élaboration de leurs dossiers techniques.

Préparation des programmes des activités relatives au patrimoine, à la coopération et à la formation.

Publication des études scientifiques et culturelles relatives au patrimoine.

Gestion des bibliothèques spécialisées de l'Institut et réorganisation des archives scientifiques et techniques.

La direction de la programmation, de la coopération, de la publication et de la formation comprend :

La sous-direction de la programmation et de la coopération composée de :

  • Service de la programmation.
  • Service de la coopération

La sous-direction de la publication et de la formation composée de :

  • Service de la publication.
  • Service de la formation.
Division de la Sauvegarde des Monuments et des Sites

Division de la Sauvegarde des Monuments et Sites

Est chargée des missions suivantes :

La mobilisation des moyens administratifs, juridiques, scientifiques et techniques pour préserver les monuments et les sites historiques, les ensembles traditionnels, les sites archéologiques et naturels de tout danger ou menace.

Le contrôle des travaux de préservation, de protection, de sauvegarde, de restauration et de mise en valeur des lois et règlements administratifs en vigueur conformément aux principes, méthodes et procédés en usage.

L'étude des techniques de restauration, de rénovation, de mise en valeur et les développer .

La participation à l'élaboration des dossiers techniques relatifs à la protection juridique au classement et à l'inventaire général des monuments.

La participation à l'élaboration des plans d'aménagement urbain ou territorial et des cahiers des charges techniques afin de garantir la sauvegarde des monuments, villes historiques, ensembles traditionnels et sites archéologiques et naturels.

L'étude des travaux d'aménagement relatifs à l'environnement des monuments historiques, des ensembles traditionnels et des sites culturels en collaboration avec les structures et institutions spécialisées.

La division de la sauvegarde des monuments et des sites comprend:

Le département des monuments et des sites antiques composé de :

  • La section des monuments et des sites pré-romains.
  • La section des monuments et des sites romano-byzantins.

Le département des monuments et des sites islamiques composé de :

  • La section des monuments historiques et des sites voisins.
  • La section des sites culturels, des ensembles historiques et traditionnels.
  • La section des sites sauvegardés

Le département d'architecture, d'urbanisme et de classement composé de :

  • La section d'architecture et d'urbanisme.
  • La section du classement.

Division de l'Inventaire Général et des Etudes

Est chargée des missions suivantes :

L'établissement de l'inventaire archéologique et le recensement des biens culturels meubles et immeubles ayant une valeur archéologique, historique, ethnographique et artistique, et de classer l'ensemble de la documentation écrite ou audio-visuelle et de contribuer à l'enracinement de la civilisation nationale ainsi qu'à fixer la mémoire collective et la perpétuer.

Le suivi des recherches archéologiques, l'identification des objets mis au jour et leur étude.

L'étude des arts et traditions populaires avec leurs composantes matérielles, orales, spirituelles et morales qui ont perpétué les différents modèles, cadres et types de la vie quotidienne traditionnelle disparue ou en voie d'extinction.

L'étude des créations artistiques contemporaines ainsi que toute documentation écrite ou audio-visuelle ayant une valeur historique, esthétique ou technique.

L'élaboration des études archéologiques, historiques ou ethnographiques en vue de publication par le service spécialisé de l'Institut.

La division de l'inventaire général et des études comprend :

Le département de l'inventaire et de l'étude des civilisations anciennes composé de :
  • La section de la période préhistorique.
  • La section de la période libyco-punique.
  • La section de la période romaine et byzantine.

Le département de l'inventaire et de l'étude de la civilisation islamique composé de :

  • La section de la période médiévale.
  • La section de la période moderne.

Le département de l'inventaire et de l'étude des biens ethnographiques et des arts contemporains composé de :

  • La section des arts populaires.
  • La section des arts contemporains.
Le département des études d'archéologie sous-marine.

Division du Développement Muséographique

Est chargée des missions suivantes:

La gestion des musées archéologiques, historiques, ethnographiques, artistiques et techniques, relevant de l'Institut National du Patrimoine ou soumis à son contrôle.

L'acquisition des objets et collections muséographiques.

L'inventaire et le classement des objets et des collections exposés ou déposés dans les réserves des musées.

L'inspection des registres d'inventaire des objets et collections privées.

la préservation des biens meubles à caractère culturel, archéologique ou ethnographique.

L'étude des pièces et des collections muséographiques exposées ou déposées dans les réserves des musées.

La gestion et le développement des musées.

La programmation et l'organisation d'expositions nationales et internationales.

La division du développement muséographique comprend:

Le département des musées nationaux

Le département des musées régionaux et locaux


Le département des expositions et des activités muséographiques composé de
  • La section des activités muséographiques
  • La section des expositions

Le laboratoire central du patrimoine mobilier

Le Secrétariat Général

Est chargé d'assister le Directeur Général dans la gestion des services administratifs et financiers, du service juridique et du contentieux ainsi que du service des équipements et bâtiments.Il comprend :
Le service administratif : chargé de la gestion du personnel, de l'établissement des textes réglementaires du personnel et de l'étude des cas sociaux relatifs au personnel.

Le service de la gestion financière : chargé de la préparation et la présentation des budgets de fonctionnement et d'équipement, de l'engagement, la liquidation et l'ordonnancement de toutes les dépenses de l'Institut et la tenue de la comptabilité y afférant et du contrôle de l'évolution des effectifs fixés par la loi des cadres.

Le service juridique et du contentieux : chargé des études à caractère juridique et de l'élaboration des textes en collaboration avec les services intéressés, de la préparation, de l'instruction et du suivi des affaires litigieuses de l'Institut en liaison avec les parties concernées.

Le service des équipements et des bâtiments : chargé de l'acquisition et de la réparation des équipements, de l'entretien et de la maintenance des locaux de l'administration, de la gestion du parc-auto et de la gestion du contrôle des dépôts, de l'établissement et de la mise à jour de l'inventaire du matériel de l'Institut

Les Inspections Régionales

Les inspections régionales relèvent du Directeur Général. Elles sont chargées des missions suivantes :

Constat et contrôle continus de l'état du patrimoine archéologique, historique et traditionnel dans chaque circonscription territoriale.

Contrôle des monuments et des sites et des collections historiques et traditionnelles ainsi que des musées et tout ce qui concerne le patrimoine archéologique, historique et ethnographique.

Assure le suivi et rassemble les informations sur les découvertes ayant trait à l'archéologie et aux propriétés à caractère archéologique .

Le suivi de la mise en œuvre dans les régions des décisions, des programmes et des travaux ,et assurer le suivi de tous les travaux ayant trait à l'archéologie dans la région, ainsi que toutes les missions que le directeur général juge utile de leur confier.

L'inspection régionale du patrimoine est constituée d'une circonscription territoriale comprenant plusieurs gouvernorats. Elles sont au nombre de six inspections réparties comme suit:

L'inspection régionale du Nord-Est, ayant son siège à Tunis et qui comprend les gouvernorats de: Tunis, Ariana, Ben Arous, Zaghouan, Nabeul, Bizerte et Manouba.

L'inspection régionale du Sahel, ayant son siège à Sousse et qui comprend les gouvernorats de: Sousse, Monastir et Mahdia.

L'inspection régionale du Nord-Ouest, ayant son siège au Kef et qui comprend les gouvernorats de: Le Kef, Jendouba, Béja et Siliana.

L'inspection régionale du Centre-Ouest, ayant son siège à Kairouan et qui comprend les gouvernorats de: Kairouan, Sidi Bouzid et Kasserine.

L'inspection régionale du Sahel-Sud, ayant son siège à Sfax et qui comprend les gouvernorats de: Sfax, Gabès, Médenine et Tataouine.

L'inspection régionale du Sud-Ouest, ayant son siège à Gafsa et qui comprend les gouvernorats de: Gafsa, Tozeur et Kébili.

L'Inspecteur Régional du Patrimoine réside dans la circonscription territoriale où il est désigné.

Le Centre des Sciences et Techniques du Patrimoine

Est chargé des missions suivantes :

La formation des cadres dans le domaine des sciences et des techniques du patrimoine.
La réalisation des programmes et des projets pilotes dans les domaines des sciences et des arts du patrimoine.

Le centre des sciences et techniques du patrimoine comprend :

  • Le service de la formation des cadres
  • Le service des programmations et des projets pilotes

Laboratoire National de la Conservation et de Restauration des Manuscrits

Est chargé des missions suivantes:

La préservation et la restauration du fonds national des manuscrits.

L'application des méthodes scientifiques et techniques modernes, utilisées dans ce domaine.

La préparation et la réalisation des études et des travaux se rapportant aux manuscrits.

Le laboratoire national de la conservation et de la restauration des manuscrits comprend :

  • Le service de la préservation des manuscrits
  • Le service des études et des travaux de restauration et de conservation

Le Centre National de la Calligraphie

Le centre National de la Calligraphie est créé en 1994 .

Il est chargé des missions suivantes :

La formation de spécialistes en calligraphie arabe .

La préservation des styles et des formes artistiques utilisées dans la calligraphie arabe.

La promotion des styles d'écriture en Tunisie en collaboration avec les institutions similaires dans le monde arabe et islamique.

L'organisation de stages, de rencontres et de séminaires en matière de calligraphie.

Le centre a ouvert ses portes aux adeptes, amateurs et professionnels de la Calligraphie au mois de février 1998. Depuis, il a organisé de nombreuses expositions et sessions de formation et des ateliers d'application en matière de calligraphie.
Le Koufi, le Neskhi, le Rekaa, le Thuluth, le Diwani, le Fersi et le Magherbi sont autant de styles de calligraphie enseignés au cours de ces sessions de formations assurées et animées par d'éminents formateurs et calligraphes. Le centre organise également des journées d'études, des conférences et des rencontres ouvertes aux spécialistes comme aux amateurs calligraphes.

Mise à jour le Mercredi, 12 Octobre 2016 09:46