Publications

Please update your Flash Player to view content.

Newsletters

Identifiez - vous

Sélection vidéos

Agenda

Décembre 2017
D L Ma Me J V S
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Plan d'accès

Nos coordonnées : Pour arriver à l'INP, copier les informations suivantes dans les cases du formulaire et trouver l'adresse

04 place du château

Tunis

1008

Tunisie

Sondage

Le contenu du Portail est
 

Reprise de la coopération tuniso-allemande au quartier Magon de Carthage

Fouillé par l’équipe allemande dirigé par le regretté F. Rakob, entre 1979 et 1984, dans le cadre de la Compagne Internationale lancée par l’Unesco pour la sauvegarde du site archéologique de Carthage, le quartier situé au bord de la mer, en face de Beit el Hekma, fut ensuite mise en valeur et baptisé « Quartier Magon ». Englobant des vestiges de la muraille punique dans son tronçon qui passe devant le rivage, et d’un quartier d’habitat qui date entre le 5ème et le 2ème siècle avant J-C., les vestiges visibles de la ville romaine se sont limités aux restes d’un quartier d’activité artisanale et d’un monument à abside objet de l’actuel projet.

La reprise de la coopération entre l’INP et le DAI de Rome représentés par Dr. Hamden Ben Romdhane et Dr. Ralf Bockmann, co-directeurs scientifiques du nouveau projet 2017-2018, a fixé des nouveaux objectifs. En plus du volet recherche, qui reste toujours un objectif fondamental, la nouvelle convention souligne de façon très nette la nécessité de la formation du personnel scientifique et technique de l’INP en matière de la fouille, de la documentation et de la mise en valeur. Durant cette première mission, qui s’étend de 11 à 31 octobre 2017, le choix des membres stagiaires a pris en considération la représentativité du maximum des régions de la Tunisie, à savoir Gafsa, Tozeur, Sfax, Sidi Bouzid, Béja, Zaghouan et Carthage. De même, une représentativité de tous les corps intervenants a été respectée ; c’est ainsi que des chercheurs, des architectes et des conservateurs du patrimoine de l’INP, ainsi que des enseignants et des étudiants des universités tunisiennes bénéficient de l’encadrement des spécialistes tunisiens, allemands, italiens et espagnols.

Magon
Photo et texte de Hamden Ben Romdhane
Mise à jour le Lundi, 23 Octobre 2017 12:50