Imprimer

Les Traces de l'Homme datent depuis plus de 600 000 av. J. - C.

600 000 av. J.- C. Présence de l'Homme en Afrique du Nord
100 000 av. J.- C . L'Acheulien « civilisation des bifaces » principaux sites : Sidi Zin près du Kef (Musée du Bardo)
40 000 av. J.- C. L'hermaion d'el Guettar près de Gafsa « monument cultuel » exposé au musée du Bardo
20 000 av. J.- C. Les principaux sites : oued el Akarit, près de Gabés
8000 av. J.- C. – 4000 av. J.- C. Le Capsien : principaux sites : région de Gafsa ; Musée de Gafsa
4000 av. J.- C. – 2000 av. J.- C. Néolithique : sites éparpillés dans toute la Tunisie (Musée du Bardo)
2 ème millénaire  av. J.- C. ouverture sur la Méditerranée : échange avec les îles
1200 av. J.- C. les Phéniciens dans le bassin occidental de la Méditerranée
1101  av. J.- C. fondation phénicienne d' Utique.
Le premier millénaire av. J.- C. Développement d'un mégalithisme maghrébin : une architecture funéraire mégalithique originale est visible à Ellès, Makthar, Mididi, Hammam Zouakra, etc. ( centre - ouest de la Tunisie)
814 av. J.- C. fondation phénicienne de Carthage
VI ème s./IVème s. av. J.- C. L'expansion de Carthage : l'empire punique, territoire punique en Afrique du nord : le littoral maghrébin et le tiers nord-est de la Tunisie
Vème siècle  av. J.- C. les plus anciennes inscriptions en Libyque dateraient de cette époque
IVème s. av. J.- C. Naissance des royaumes numides et maure
396 et 379 av. J.- C. révoltes de Libyens contre Carthage
310 av. J.- C. Dougga, une"ville d'une belle grandeur" aux dire de Diodre de Sicile
IIIème siècle av. J.- C. Diffusion de la civilisation punique en Afrique ; développement de la langue et de l'écriture punique et adoption par une partie de la population des croyances puniques : développement du culte de Baal Hamon : principaux sites : Carthage, Kerkouane, Sousse, Utique, Makthar, etc. Musées de Kerkouane, de Carthage et du Bardo
264-241 av. J.- C. la première guerre entre Carthage et Rome
241 av. J.- C. Sicca, l'actuel Le Kef, accueille les mercenaires
241-237 av. J.- C. La révolte des mercenaires et des Libyens
220-202 av. J.- C. La deuxième guerre entre Carthage et Rome ; Hannibal en Italie ; bataille de Zama
220 av. J. - C. Gaia, le père de Massinissa est roi
202-148 av. J.- C. Massinissa, roi du royaume numide : extension du royaume numide
148-118 av. J.- C. Micipsa, roi du royaume numide : période de paix ; Musée de Chimtou
146 av. J.- C. La troisième guerre entre Carthage et Rome : Destruction de Carthage et création de la première province romaine en Afrique
138 av. J.- C. Construction du mqds ( temple) de Massinissa à Dougga, monument dont le soubassement est visible à l'ouest du capitole de Dougga
130 av. J.- C. Construction du monument numide Chimtou, monument dont la façade a été restituée et intégrée au musée de Chimtou
La même période Construction du monument de Kbor Klib, monument visible sur la route menant de Siliana au Sers dans le centre - ouest de la Tunisie
118-105 av. J.- C. Jugurtha, roi
112-105 av. J.- C. La guerre dite de Jugurtha ( guerre entre Rome et Jugurtha)
105 - 80 av. J.- C. Gauda, roi
46 av. J.- C. Fin de la guerre civile romaine et victoire de Jules César en Afrique
27 av. J.- C. – 14 après J.- C Octave Auguste empereur
17 – 24 Révolte de Tacfarinas contre Rome
24-42 Toute l'Afrique du nord utile est sous le pouvoir romain
fin du Ier siècle et le second siècle Apogée de la présence romaine en Afrique : la romanisation de la population africaine : le Haut empire est une période d'apogée pour la civilisation romaine en Afrique : expansion du Latin à la fois comme langue et comme écriture, recul du Libyque et du Punique ; diffusion des composantes de la civilisation romaine. Musée du Bardo, de Sousse, Nabeul, etc.
193- 235 La dynastie des Sévères, empereurs africains ; développement de l'urbanisme romain et construction des symboles de la civilisation romaine dans les cités africaines : Capitoles, théâtres, curies, arcs, amphithéâtres ; Sites nombreux dont El jem, Sbeitla, Dougga, Tuburbo majus, Gightis, etc.
202 Martyr des Chrétiennes Perpétue et Félicité dans l'amphithéâtre de Carthage
milieu du IIIème s. début de la crise : le Bas empire ; révoltes de tribus berbères et recul de l'expansion territoriale romaine ; diffusion du christianisme et multiplication des lieux de cultes aussi bien dans les villes qu'à la campagne : principaux sites : Sbeitla, Haidra, Carthage, Tabarka,
313 le christianisme, religion de l'état romain
354-430 Augustin
429-533 les Vandales en Afrique
533- milieu du VIème s. L'Afrique byzantine : forteresses, fortins et fortifications byzantines un peu partout en Tunisie : sites importants Haidra, Ksar Lemsa, Ain Tounga, Borj Hellal, etc.
670 Fondation de Kairouan
670-700 Résistance berbère aux armées musulmanes Koceila, La Kahena
711 Invasion des armées musulmanes du sud de l'Espagne : L'Andalousie
Le VIIIème s. Le kharijisme berbère
800 Le dynastie Aghlabite ; développement de la ville de Kairouan ; Musée de la civilisation islamique de Raqqada, Kairouan
893 Apparition du schiisme en Afrique
910 La dynastie fatimide voit le jour à Kairouan
916-921 fondation de Mahdia ; Musée de Mahdia
935-946 Révolte kharijite : l'homme à l'âne
973 le pouvoir fatimide s'installe au Caire, en Egypte
973-984 la dynastie ziride
1016-1017 la répression des chiites en Afrique
1050-1052 L'invasion hilalienne : accélération de l'arabisation
1159-1160 Les Almohades, dynastie originaire du sud du Maroc, chassent les Normands du littoral, soumettent les tribus et installent leur pouvoir.
1228-1236 Naissance de la dynastie hafside : Tunis capitale
1270-1370 Un siècle de crise
1370-1488 l'apogée du pouvoir hafside; développement de la médina de Tunis. Développement du maraboutisme et du soufisme
1332-1406 Ibn Khaldoun, le père de la sociologie
1492 Reconquête de l'Andalousie par les Chrétiens ; Expulsion des musulmans ; les Andalous en Afrique du nord : principaux sites : Testour, Kalaat landlous, Zaghouan, etc.
1553-1574 Installation du pouvoir ottoman en Tunisie
1574-1705 Le pouvoir turc
1705 fondation de la dynastie husseinite
1705-1957 La dynastie husseinite : une grande partie des constructions marquantes de la Médina de Tunis date de cette période, surtout XVII, XVIII et XIXème siècles
1856 ‘ahd il amen : première constitution tunisienne
1881-1956 Le protectorat français : développement de la ville de Tunis : naissance de la ville dite européenne par rapport à la ville « arabe » : la Médina et ses faubourgs
20 mars 1956 Indépendance de la Tunisie
25 juillet 1957 Proclamation de la République
A travers les âges arts et traditions populaires : musées du Kef, de Gabés et Dar ben abdallah à Tunis
Mise à jour le Vendredi, 27 Février 2015 12:15